Les 4e3 participent à Collidram : Prix collégien de littérature dramatique édition 2018

Cela fait plusieurs années que nos élèves participent à ce projet autour du théâtre contemporain.

Lire l’article de l’année dernière.

Cette année, ceux sont les 4e3 qui ont joué le jeu.

Les pièces sélectionnées :
La bataille d’Eskandar
 de Samuel Gallet (Éditions Espaces 34)
Quelques minutes de silence de Philippe Gauthier (Éditions L’école des loisirs)
Trois petites soeurs de Suzanne Lebeau (Éditions Théâtrales Jeunesse)
The Lulu Projekt de Magali Mougel (Éditions Espaces 34)

Les élèves ont choisi The Lulu Projekt de Magali Mougel.

Accompagnés par la comédienne et auteure Cyrille Atlan, les élèves ont joué des extraits de la pièce au théâtre Jules Julien de Toulouse et ont ensuite rencontré l’auteure au collège.

Publicités

Les 4e2 participent à la 2e édition de Books en Scène

Le 19 juin 2018, les élèves de 4e2 ont revêtu leurs plus beaux habits pour franchir le tapis rouge, placé à la Cinémathèque de Toulouse à l’occasion de la 2e édition de Books en Scène organisée par CANOPE 31.

Retrouvez toutes les informations sur le portail Books en Scène.

Nos élèves primés :

Dans la catégorie « Booktubes »
Premier prix :
Le collège des éplucheurs de citrouilles – Collège Les Clauzades, Lavaur
 Dans la catégorie « Mises en scène plastiques »
Premier Prix Sothik – Collège Les Clauzades, Lavaur

 

Collège au cinéma

Si vous avez vu fleurir pas mal d’affiches de cinéma dans vos classes de français, c’est normal car beaucoup d’élèves cette année ont été inscrits à l’opération COLLEGE AU CINEMA.
En l’espace d’une année, les élèves travaillent sur 3 films (un par trimestre) qu’ils ne verraient peut-être pas d’eux-mêmes : film en VO, film ancré dans un contexte historique précis…
Gageons que ces élèves ne seront plus dorénavant des spectateurs passifs et iront vers des films qui ne prime abord ne les séduisent pas…

Voici quelques réactions d’élèves inscrits à ce dispositif :

6°/5° (LES ENFANTS LOUPS / BENDA BILILI / BILLY ELLIOT)
« C’est bien car on va au cinéma pour voir des films assez culturels et en plus on ne paie pas la place »

« On voit des films qu’on n’ira pas voir seuls »

« Oui, maintenant on aimerait voir que des films réalistes qui parlent de la vie des gens dans d’autres pays »

« Le dernier film en VO n’était pas un souci »

4°/3° (PERSEPOLIS / ENFANCE CLANDESTINE / SOYEZ SYMPAS REMBOBINEZ)
« C’était chouette d’entendre plusieurs langues, de voir des films en VO, on n’a pas l’habitude »

« On peut apprendre l’histoire d’une autre façon que dans les cours : par exemple la vie sous une dictature dans les deux premiers films »

« C’est bien que les films n’aient pas tous le même registre : le dernier était franchement comique. Ca détendait par rapport à PERSEPOLIS et ENFANCE CLANDESTINE »

L’an prochain (2018/2019),
tous les 6°, tous les ULIS-UPEAA-SEGPA sont inscrits à COLLEGE AU CINEMA !

Venue de Sophie Lamoureux en 5e8 et 5e9

Ces deux classes de 5°, qui ont travaillé sur les personnages médiévaux célèbres, ont eu la chance de rencontrer cette journaliste/écrivain passionnée d’histoire et très attachée au roi Arthur et aux chevaliers de la Table Ronde.

Les élèves se sont littéralement battus pour lire les deux premiers volumes de ses épopées de chevaliers. En classe de français, Mme Liotard a travaillé le premier tome de cette saga médiévale en mettant l’accent sur les relations entre Arthur et Merlin. Les élèves, qui avaient précédemment fait des exposés sur ces deux héros légendaires, ont appris bien des secrets les concernant…

Sophie Lamoureux leur a expliqué comment elle recherchait les informations sur ces personnages illustres et comment elle se permettait de combler les vides/les mystères les enveloppant. Plongés avec plaisir dans son écriture vivante, les élèves ont, en groupe, inventé les péripéties du combat entre l’abominable géant Rithon et l’apprenti chevalier Arthur.

Sophie Lamoureux a été séduite par l’enthousiasme des élèves et a décelé déjà en eux un vrai potentiel pour écrire des histoires épiques !

Des élèves de 4e primés aux Olympes de la parole à Paris

Deux classes de 4e ont participé cette année aux Olympes de la parole, concours national sur l’égalité filles-garçons, organisé par l’Association française des femmes diplômées des universités (AFFDU), avec le soutien du ministère de l’éducation nationale.

Sujet du concours 2017-2018
Les médias sont en profonde mutation. La diversification de leurs supports (imprimés, audiovisuels, internet et réseaux sociaux) a entraîné de nouvelles pratiques. Ces évolutions sont-elles toujours respectueuses de l’égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes ? À partir de quelques exemples, proposez des solutions pour une meilleure éducation aux médias.

Nous avons durant l’année travaillé sur un sujet complexe et d’actualité : la place des femmes dans les médias et les réseaux sociaux. Nous devions proposer des pistes pour lutter contre les stéréotypes sexistes. Nous nous sommes réparti en petits groupes pour réaliser un clip vidéo original sur le sujet. Si l’une de nos vidéos retenait l’attention du jury, nous avions réussi la première étape du concours. C’est ce qui s’est passé !

Les classes lauréates des sélections académiques, dont nous faisions partie ont dans un second temps, participé à la finale nationale qui se déroule à Paris.

Onze heures de train en 1ère classe, c’était long, mais comme de bons travailleurs, on a bossé l’oral « comme des bêtes ».

Arrivés à Paris, nous devions faire vite et, des escalators, nous avons aperçu un petit bout de la Tour Montparnasse, c’est tout !

Métro parisien, récupération des badges de « BG » pour entrer dans le Ministère de l’Education Nationale, rue de Grenelle.

Nous entrons dans les locaux, la pression monte. Devant un jury de cinq personnes, nous avons présenté notre projet, puis répondu à de nombreuses questions, complexes, mais nous nous en sortons correctement, et même très bien. Nous avons visiblement plu au jury !

Une heure d’attente dans la cour du Ministère en attendant les résultats. Pour décompresser, petit délire avec des gobelets de plastique.

L’heure de la remise des prix a sonné !

Deuxième place ex-aequo avec un trophée, une carte cadeau, des badges, et un diplôme.

Ce fut une journée passionnante, enrichissante.

Philomène et Alban

Au collège, un autre groupe d’élève a été récompensé pour leur clip vidéo. Les élèves ont reçu une BD de Pénélope Baugieu offerte par le FSE !

Crédit photo : Elodie Bruyère

 

 

 

Atelier Nougaro

« J’arrache le poème du papier, pour rendre aux mots leurs attributs charnels, pour les incarner, leur rendre leur plastique, leur saveur ; je les fais danser comme Béjart fait danser ses danseurs… »
Claude NOUGARO

Début juin, les élèves de 4°6 ont accueilli Jean-Marie Alsina (artiste, musicien) pour évoquer la magie de la plume de Nougaro et ses chansons au rythme percutant. Dans le cadre des cours de français, les élèves ont abordé la thématique de la ville comme acteur à part entière d’une histoire et c’est dans ce cadre que Jean-Marie a abordé deux chansons cultes de Nougaro « Toulouse » et « Bidonville ». Les élèves ont été enchantés que Jean-Marie leur chante en live ces deux chansons accompagné de sa guitare.
En leur expliquant comment Nougaro concevait ses textes et en insistant sur l’importance qu’il accordait au tempo, Jean-Marie a demandé aux 4° de rajouter des vers libres mais cadencés aux chansons retenues…
Le résultat est concluant pour un travail qui s’est réalisé sur une plage horaire de deux heures seulement !
Voici quelques extraits réalisés : en rouge, les vers rajoutés.

BIDONVILLE

Bientôt, bientôt
Papier, carton, déchets
Plus d’argent, plus d’maison, bidonville
Plus de travail, plus d’loyer, bidonville
Un jour riche, rouler sur l’or
Un jour pauvre, vivre sous l’décor
Regarde-la ma ville
Elle s’appelle bidon

Donne-moi ta main, camarade,
Toi qui viens d’un pays
Où les hommes sont beaux.
Donne-moi ta main, camarade.
J’ai cinq doigts, moi aussi.
On peut se croire égaux.
Regarde là, ma ville.
Elle s’appelle Bidon !

TOULOUSE

Qu’il est beau le Capitole
Qu’il est beau
Rempli des fans de Bigflo et Oli
Le vin rouge frisonne la Garonne
Ô mon rugby, ô Toulouse, ô Toulouse…
Je reprends le chemin du canal…
De la route des Minimes
Dans mes rêves oniriques…

Aujourd’hui tes buildings grimpent haut
À Blagnac tes avions sont plus beaux
Si l’un me ramène sur cette ville
Pourrai-je encore y revoir ma pincée de tuiles
Ô mon païs, ô Toulouse, ô Toulouse…

Les Clauzades ont leur chaîne booktube !

Utilisons Youtube pour partager nos lectures !

Cette chaîne voit le jour aujourd’hui grâce au travail de Mme Azam, professeur de français. Elle inscrit depuis quelques années ses classes de 4e à l’action Books en scène, organisée par le Canopé de Toulouse. Les élèves ont participé dans ce cadre à un concours de booktubes. D’ailleurs, certains élèves ont été récompensés. Nous découvrirons les résultats très bientôt, le 19 juin 2018. En attendant, j’espère que les élèves et les adultes du collège nous rejoindront très vite sur la chaîne !

Un grand merci également à M. Bonzi qui a réalisé avec ses élèves les jingles son et à M. Lamblin pour la créativité de ses élèves pour les réalisations graphiques animées.