Bruxelles : un cauchemar !

22 mars, Bruxelles, Aéroport de Zaventem.

Deux explosions retentissent peu avant 8h du matin. Deux préjugés kamikazes auraient activé leur ceinture à explosifs, dans le hall des départs…

22 mars, Bruxelles, station de métro de Maelbeek.

Une dernière explosion se fait entendre.

A peu de choses près, on penserait au même scénario qu’à Paris, le 13 novembre ?

3 jours de deuil national décrété par le premier ministre belge, 31 morts, 270 blessés, rues vides, ville à l’arrêt, plus de métro, plus de bus, plus de train.

Les informations arrivent au compte-goutte et il est difficile de faire une analyse globale des évènements.

On cherche encore quelques terroristes soupçonnés d’avoir fait partie de l’attentat le plus meurtrier de Belgique…

Lors du week-end de Pâques, le nombres de morts s’alourdit : 35 morts annoncés par les forces de Police…

 

 

Publicités

Le détournement d’avion vers Chypre, du terrorisme ? Eh non !

Le 29 mars au matin, on entend à la radio qu’un avion de la compagnie Egypt Air assurant le vol Le Caire-Alexandrie a été détourné vers Chypre…

Surement que ce détournement est d’origine terroriste se demande la police… Question quasi-confirmée par la presse. Mais pas du tout ! C’est un passager de cet Airbus A320 qui a menacé le pilote de l’avion avec une ceinture à explosif et qui l’a obligé à atterrir  à Chypre.

Plus précisément, le passager a détourné cet avion car il voulait absolument revoir son ex-amie chypriote qui habitait non loin de l’aéroport pour lui donner des papiers…

Un de nos membres de l’équipe fait même remarquer : « Pourquoi il n’a pas pris tout simplement un avion pour Chypre au lieu d’en détourner un autre ? »

Finalement, il s’est rendu aux forces de police et il en a été déduit que la soit-disant ceinture à explosifs n’existait même pas…

On a cru à une attaque terroriste surement parce que nous avons trop été « habitués » à des attaques terroristes ces derniers temps.

Finalement tout n’est pas si grave !

A vos crayons ! Nous sommes toujours Charlie !

Dessinez, exprimez-vous !

Le 11 janvier 2016, le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) sera partenaire, avec Radio France, d’une grande journée sur l’engagement, en hommage aux victimes des attentats des 7, 8 et 9 janvier 2015.

Nous invitons tous les élèves  à participer à cet événement par des productions médiatiques : textes, dessins, photos, vidéos seront publiés sur le « Mur de la liberté d’expression »,  http://clemi11janvier.tumblr.com/

Vos productions seront visibles par le public ainsi que par les nombreuses personnalités présentes à cette commémoration dès le lundi 11 janvier après-midi.Emilien

charlie louis

je suis charlie

Charlie Hebdo : 1 an …

charlie emilien
1 an que le journal « Charlie Hebdo » s’est fait attaquer et le sang coule toujours… Émilien

Cela fait maintenant un an que les journalistes de Charlie Hebdo ont été attaqués dans leurs propres locaux… Seulement 11 mois plus tard les terroristes du même groupe extrémiste attaquent les Parisiens et les touristes du XIème et Xème et  aboutissent à un record : l’attentat terroriste le plus meurtrier de toute l’histoire de la République Française. Peu après les attentats de Charlie Hebdo des millions de personnes ont défilé partout en France ; nouveau record : jamais depuis la Libération de 1944 autant de Français n’avaient manifesté.

Maintenant nous nous demandons pourquoi tant de haine ? A-t-on le droit de vivre librement dans le respect des autres ?  Pourquoi tuer des personnes innocentes ou des personnes qui veulent simplement exprimer leur opinion ? Cette question reste sans réponse.

 

Un neuvième homme dans les attentats de Paris…

Un neuvième homme, Abdelhamid Abaaoudn, 28 ans aurait été identifié par le RAID pendant l’enquête des attentats de Paris. Abaaoud aurait été le cerveau présumé des attentats du vendredi 13 novembre. Il a été tué mercredi 18 novembre, pendant l’assaut qui a été mené par le RAID à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). La fameuse Clio noire immatriculée à son nom aurait servi à déposer les kamikazes près des lieux. Il été également filmé à Montreuil par les caméras de vidéosurveillance , le soir des attentats, vers 22 heures.

L’enquête avance…

À ce jour sept des huit terroristes sont morts ; trois au Stade De France, trois autres au Bataclan soit tués par les forces de l’ordre soit après l’action de leur ceinture à explosifs et un autre kamikaze est mort sur la terrasse du café Voltaire où il a actionné son gilet explosif. Un autre terroriste aurait conduit la Seat Leon à Montreuil qui a servi lors des fusillades des bars dans le Xème et XIème arrondissement.

De plus, cinq des sept kamikazes ont été identifiés : Omar Ismaïl Mostefaï, 29 ans, Bilal Hadfi, 20 ans, Brahim Abdeslam, 31 ans, Samy Amimour, 28 ans et le terroriste qui détenait le passeport Syrien au nom d’Amhad Al-Mohammad, 25 ans. Plusieurs d’entre eux étaient français.

La police française recherche toujours Salah Abdeslam, Belge né en 1989 et soupçonné d’avoir participé aux attaques de vendredi soir comme « cerveau » de l’opération meurtrière. La Polo noire immatriculée, retrouvée à proximité du Bataclan était immatriculée à son nom.

Maintenant les forces de police doivent se concentrer sur les complicités extérieures probablement syriennes des assaillants et savoir comment les attaques se sont organisées. Pour cela, ils pourront compter sur les caméras de vidéosurveillance des rues de Paris, la téléphonie et la balistique.

 

Attentats à Paris : 6 endroits, plus de 130 morts !

Six endroits et plus de 130 morts c’est incroyable mais vrai !

En effet, au moins sept terroristes qui agissaient au nom de Daech ont fait plus de 130 morts et plus de 350 blessés.

Les terroristes ont commencé à frapper aux alentours de 21h20 au Stade de France où un match amical opposait la France et l’Allemagne. Trois kamikazes ont actionné leur ceinture explosive en plein match mais à l’extérieur du stade. 10 minutes plus tard les terroristes continuent leur massacre dans des bars du Xème et du XIème arrondissement Le Carillon, la terrasse du Casa Notra et du Comptoir de la Voltaire et La Belle Équipe. Au même moment, les jihadistes poursuivent leur attentat au Bataclan, une salle de concert qui accueillait un groupe de rock. 33 minutes pour semer l’horreur !